Tels Quels. Les derniers téléchargements

Sur ePagine.fr, n'oubliez pas de choisir une librairie au momnet de valider votre commande (si ce n'est pas déjà fait).

  • AfPak : tel est le nom, presque l'acronyme, donné un temps par l'administration américaine à la zone conflictuelle qui comprend l'Afghanistan et déborde sur le Pakistan. L'expression, très évocatrice, a été ensuite abandonnée pour des raisons diplomatiques, mais elle est médiatiquement demeurée. Au-delà de la formule, le présent dossier en explore la substance. Conflit déjà ancien, si l'on considère le temps court, puisque son dixième anniversaire sera commémoré en octobre 2011. Conflit qui s'intègre dans une histoire longue et chaotique, si l'on considère les tribulations historiques de l'Afghanistan et celles, plus récentes, du Pakistan. Guerre coloniale qui n'ose pas dire son nom par beaucoup d'aspects, mais aussi guerre menée au nom de valeurs universelles libératrices.
    Faut-il dès lors parler de choc des civilisations ? Si tel était le cas, la situation de cet espace deviendrait anachronique par rapport aux pays musulmans de la zone sud de la Méditerranée, qui semblent, à l'inverse, en passe d'intérioriser sans contrainte, et à l'initiative de leurs populations, des valeurs démocratiques et pluralistes. C'est l'ensemble de l'arc allant du Maroc à l'Afghanistan qui est ainsi en mouvement, mais peut-être en mouvement contradictoire si les États-Unis s'engagent dans une négociation avec les talibans, comme on leur en prête l'intention. L'exécution d'Oussama Ben Laden place la coalition occidentale en position de force, au moins psychologique, mais la durée de ce momentum n'est nullement assurée.

  • Il y a maintenant deux Empires et deux Ordres des Chevaliers Dragons. Et donc,
    deux organisations des Ombres, ces jeunes femmes sans scrupules qui tuent,
    volent, séduisent, pour faire avancer la cause de leur camp. Et entre elles aussi, c'est
    la guerre. Alors, où se place la confiance, l'amitié, l'amour, quand le quotidien n'est
    qu'espionnage et trahison ?

  • Trois Chevaliers-Dragon se réveillent dans le noir. Elles sont ligotées, baillonnées, sur le plancher d'un cachot, dans un lieu inconnu, sans accès au jour. Qui les a amenées là ? Comment ? Elles l'ignorent... Dans la ville-lumière de Messara, d'autres cherchent... Des espionnes et des matriarches cherchent les Chevaliers disparues. Un prêtre cherche les lumières de la science, une belle comtesse cherche l'indépendance et le contrôle de sa fortune. L'Empereur cherche, peut-être, l'absolution. Ils croient tous trouver..... mais tous se trompent.

  • Suite à un éboulement dans le désert, on ne compte qu'une seule survivante chez les Chevaliers de l'Ordre d'Orient et chez ceux de l'Ordre d'Occident. Leurs instructions : s'entretuer, parce que tel est devenu le monde, depuis la terrible Guerre des Sardes... Et au bout du chemin, le Dragon.

  • Line, de l'Ordre des Chevaliers Dragons, ne sait pas se battre. Le danger la pétrifie et elle est agoraphobe. Mais Line est aussi une érudite, une alchimiste et grâce à l'aide de ses pairs elle va élaborer une théorie sur les apparitions draconiques, qu'elle va révéler dans un précieux manuscrit. La tête de Line est mise à prix et toutes les forces politiques des deux Empires vont se déchirer pour s'emparer du manuscrit.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • les mandarins t.1

    Simone de Beauvoir

    "- Qu'est-ce qui ne va pas ?
    - Rien, tout va très bien, dis-je d'un ton dégagé.
    - Allons ! Allons ! je sais ce que ça veut dire quand tu prends ta voix de dame du monde, dit Robert. Je suis sûr qu'en ce moment ça tourne dur dans cette tête. Combien de verres de punch as-tu bus ?
    - Sûrement moins que vous, et le punch n'y est pour rien.
    - Ah ! tu avoues ! dit Robert d'un ton triomphant ; il y a quelque chose et le punch n'y est pour rien ; quoi donc ?
    - C'est Scriassine, dis-je en riant ; il m'a expliqué que les intellectuels français étaient foutus."

  • 18 juillet 1936 : le jeune gouvernement espagnol des républicains, issu de l'alliance des partis de gauche, est renversé par les troupes du général Franco, plongeant le pays dans trois années de guerre civile puis presque quarante de dictature répressive.

    Pour Isabel, courageuse couturière, ce sera également le début d'une vie nouvelle, faite de lutte et de résistance. Proche du syndicat anarchiste CNT qu'elle a rejoint quelques mois auparavant, elle va devoir prendre la fuite au côté de son futur mari, Jaime, l'un des leaders de leur cellule locale.

    Après "Les guerres silencieuses", au sein desquelles Jaime Martin se penchait sur la jeunesse de son père au coeur de la décolonisation espagnole, c'est maintenant à la jeunesse de ses grands-parents qu'il dédie ce dense roman graphique.

    Conté depuis les yeux d'Isabel et Jaime, "Jamais Je n'aurai vingt ans" est une plongée dans la guerre d'Espagne avec la sensibilité et l'efficacité graphique inhérentes au travail du talentueux auteur ibérique.

  • SUCCOMBEZ AUX CHARMES
    Après s'être retrouvée au mauvais endroit, au mauvais moment. Kylie est envoyée au pensionnat Shadow Falls, un centre pour adolescents marginaux. Ou plutôt hors du commun, car ses camarades de chambre se révèlent être des créatures de la nuit, des métamorphes et autres magiciens. Pour couronner le tout, Kylie est poursuivie par un rôdeur fantomatique qu'elle seule peut voir. Elle ne sait pas ce qu'il lui veut ni comment s'en débarrasser. Et comme si sa vie n'était pas assez compliquée, Derek et Lucas entrent en scène. L'un est un être féerique déterminé à la conquérir, l'autre est un loup-garou irrésistible. Malgré leurs différences, ils font tous deux chavirer son coeur. Mais au fait, pourquoi Kylie se trouve-t-elle dans cet étrange établissement où tout le monde a des pouvoirs ? Quels sont les siens ? À qui se fier pour percer le mystère qui la tourmente en secret ? SUCCOMBEZ AUX CHARMES

  • - 50%

    11 septembre 1844, apparition. Heyum Lehman arrive de Rimpar, Bavière, à New York. Il a perdu 8 kg en 45 jours de traversée. Il fait venir ses deux frères pour travailler avec lui.
    15 septembre 2008, disparition. La banque Lehman Brothers fait faillite. Elle a vendu au monde coton, charbon, café, acier, pétrole, armes, tabac, télévisions, ordinateurs et illusions, pendant plus de 150 ans.
    Comment passe-t-on du sens du commerce à l'insensé de la finance ? Comment des pères inventent-ils un métier qu'aucun enfant ne peut comprendre ni rêver d'exercer ?
    Grandeur et décadence, les Heureux et les Damnés, comment raconter ce qui est arrivé ? Non seulement par les chiffres, mais par l'esprit et la lettre ?
    Par le récit détaillé de l'épopée familiale, économique et biblique. Par la répétition poétique, par la litanie prophétique, par l'humour toujours.
    Par une histoire de l'Amérique, au galop comme un cheval fou dans les crises et les guerres fratricides.
    Comment prendre la suite de Yehouda Ben Tema qui écrivit dans les Maximes des Pères :
    « Tu auras cinquante années pour devenir sage.
    Tu en auras soixante pour devenir savant » ?
    Nous avons 848 pages et environ 30 000 vers pour devenir instruits, circonspects, édifiés. Groggy.

  • A quoi ressemble une vie ?

    Pour la narratrice, à une déclaration d'amour entre deux enfants de quatre ans, pendant une classe de musique.

    Ou à leur rencontre en plein hiver, quarante ans plus tard, dans une rue de Paris.

    On pourrait aussi évoquer un rock'n'roll acrobatique, la mort d'une mère, une exposition d'art contemporain, un mariage pour rire, une journée d'été à la campagne ou la vie secrète d'un gigolo.

    Ces scènes - et bien d'autres encore - sont les images où viennent s'inscrire les moments d'une existence qui, sans eux, serait irrévocablement vouée à l'oubli.

    Car tout ce qui n'est pas écrit disparaît.

    Conjurer l'oubli : tel nous apparaît l'un des sens de ce roman animé d'une extraordinaire vitalité, alternant chutes et rebonds, effondrements et triomphes, mélancolie et exaltation.

    OEuvre majeure d'une romancière passionnée par l'invention des formes, L'Eternel Fiancé confirme son exceptionnel talent : celui d'une auteure qui a juré de nous émerveiller - et de nous inquiéter - en proposant à notre regard un monde en perpétuel désaccord.

  • L'Andalousie... Se perdre à Grenade dans les jardins de l'Alhambra, profiter des plaisirs de la plage sur la Costa de la Luz, bisser un chanteur de flamenco, suivre à Séville les cortèges de la Semaine sainte, goûter à la seiche grillée dans un restaurant de Cadix, randonner dans la Sierra de Grazalema... À vous de choisir!

    Complet
    Toutes les informations dont vous avez besoin pour réussir et profiter de votre séjour
    Pratique
    Des centaines d'adresses authentiques choisies par nos auteurs-voyageurs
    Culturel
    Les clés pour comprendre la destination

    ... avec GEOGUIDE
    - Des trésors uniques de style mudéjar, Renaissance, baroque : palais, mosquées...
    - 2 circuits incontournables à Séville la sémillante et dans les fameux villages blancs
    - Les activités du bord de mer et de l'arrière-pays
    - Toutes les meilleures adresses de bars à tapas pour vivre à l'heure andalouse.

  • " Je vous jure, il est bien, achetez-le ! "
    Parce que, depuis le lycée, Lena est une adepte du développement personnel, elle a souhaité faire de ce livre un guide pratique à destination des jeunes pour dire NON à la déprime, à la morosité et à la spirale du négatif ; OUI au positif, à la joie, à l'acceptation de soi et à la réussite. Un manuel pratique et militant, de bonne humeur et d'esprit positif, qu'elle résume elle-même sous cette formule : + = +

  • "Aux portes d'Arsalam, la guerre contre les sardes atteint son paroxysme ! C'est la fin. Le Dragon indestructible, ravageant les terres. L'Empire qui tombe, les barbares aux portes de Messara. La fin de la civilisation, de la loyauté et de la loi. Et, pour les Chevaliers, c'est aussi la fin... La fin de la foi aveugle en l'Ordre des Chevaliers Dragon. La fin de l'obéissance. Les prémices de la révolte. Quand tout est perdu... ne faut-il pas tout réinventer ?".

  • "Alors qu'elle allait abattre le Dragon, le Chevalier Saraï est enlevée et jetée au harem. Alors, pour elle, la Bête n'est plus l'Ennemi. L'Ennemi est son geôlier, et tous ses talents tactiques, elle les mettra au service de sa libération... À Messara, la Matriarche se bat pour la faire libérer. Mais pour elle, l'Ennemi est plus politique, et bien plus intime. L'adversaire - le Dragon - peut prendre bien des formes...".

  • "Ils sont des milliers... des Sardes, des tribus, des guerriers, des barbares, à déferler sur l'Empire. Entourée d'ennemis à la cour, l'Impératrice est seule. Dans la petite ville d'Arsalam, à la frontière des routes de l'ouest et de la Mer Close, les Chevaliers Dragons tiennent... Elles résistent, depuis des années, elle résistent, encore et toujours, contre des hordes sauvages, sans renforts, sans ravitaillement. Leurs ennemis ne sont plus les Dragons, mais les humains. Et le désespoir... Et le doute...".

  • Dans un monde médiéval fantastique, des dragons apparaissent et transforment les éléments environnants en créatures horrifiques. Seules les guerrières surpuissantes peuvent les vaincre.
    La Guerre des Sardes est terminée. Louis est à la fête de l'Empire d'Orient, le Chevalier Amarelle dirige le Nouvel Ordre des Chevaliers Dragons... un Ordre considéré comme hérétique, dangereux. Confronté aux révoltes, à la guerre et à l'espionnage, le jeune Empereur Sarde fera-t-il régner son autorité dans le sang et le feu ?

  • Hélias, huit ans, insolente et rebelle, est battue par son père. Envoyée à l'Ordre des Chevaliers Dragons, elle devient une guerrière sauvage et renommée mais claustrophobe. Sa carrière est fulgurante. Mais la guerre menace, et entre les règles et les murailles de la grande forteresse d'où elle dirige un empire, Hélias se sent de nouveau étouffée, enfermée.

  • "Nul ne sait pourquoi les dragons apparaissent, leur seule présence déforme la réalité. Cette influence détruit toute chose, transforme les animaux et les hommes en êtres monstrueux: c'est le Veill.
    Seules les vierges échappent à ce fléau, seules les vierges peuvent approcher la bête pour la tuer. C'est pour cela qu'a été créé l'Ordre des Chevaliers Dragons.
    ".

  • Au matin de Thanksgiving, on découvre dans le paisible petit village québecois de Three Pines le cadavre d'une vieille dame aimée de tous. L'inspecteur Armand Gamache, de la Sûreté du Québec, est chargé de l'enquête. Qui pourrait souhaiter la mort d'une vieille dame aussi gentille ? Le mystère s'épaissit à mesure que l'on met au jour des oeuvres d'art que la victime a longtemps gardées secrètes. Rustiques, primitives et troublantes, ces peintures touchent différemment tous ceux qui les voient... Le premier volet d'une série qui a reçu les récompenses les plus prestigieuses.

  • Lorsque l'inspecteur Armand Gamache est chargé d'enquêter sur un nouveau meurtre survenu au sein de la petite communauté de Three Pines, il ne lui faut pas longtemps pour comprendre que la victime ne manquera à personne. D'ailleurs, personne ne l'a vue se faire électrocuter en plein milieu d'un lac gelé lors d'une compétition de curling. Pourtant, il y a forcément eu des témoins... Un deuxième roman qui confirme que Louise Penny est l'héritière naturelle d'Agatha Christie.

  • " Je vous jure, il est bien, achetez-le ! "
    Parce que, depuis le lycée, Lena est une adepte du développement personnel, elle a souhaité faire de ce livre un guide pratique à destination des jeunes pour dire NON à la déprime, à la morosité et à la spirale du négatif ; OUI au positif, à la joie, à l'acceptation de soi et à la réussite. Un manuel pratique et militant, de bonne humeur et d'esprit positif, qu'elle résume elle-même sous cette formule : + = +

  • "Très chers lecteurs, quelle saison !
    Au rythme des bals et des réceptions, je vous ai narré le feuilleton haletant de la folle romance entre Mlle Daphné Bridgerton et Simon, le ténébreux duc de Hastings. Valses langoureuses, rebondissements cocasses et bagarres mémorables nous auront tenus en haleine jusqu'à l'épilogue d'un romantisme échevelé.
    Aurons-nous le temps de reprendre notre souffle ? Il est à craindre que non, car il se chuchote déjà dans Londres qu'Anthony, le frère de Daphné, serait décidé à convoler lui aussi. Hélas, l'élue a une soeur odieuse qui s'oppose catégoriquement à cette union en raison du passé libertin du vicomte.
    Cela nous promet bien des péripéties.
    Et comme il reste six Bridgerton à marier, votre dévouée chroniqueuse a de beaux jours devant elle. Ne perdez pas le fil, chers lecteurs, la saga ne fait que commencer !"
    Rubrique mondaine de lady Whistledown, Londres, 1813

  • Décidément, la famille Bridgerton alimente encore les ragots mondains. La cadette, Hyacinthe, que son franc-parler a écarté des listes de filles à marier, se pique de la langue de Dante et se lance dans la traduction d'un journal intime italien, très osé, aidé par ce dangereux don juan de Gareth Saint-Clair ! Gageons que cette étonnante association aboutira à un chef d'oeuvre... Quant au dernier de la famille, Gregory, c'est un irrécupérable idéaliste qui croit toujours au grand amour. Il a jeté son dévolu sur la ravissante lady Hermione Watson. Mais cette dernière aime ailleurs... Qu'à cela ne tienne ! Gregory a tout son temps et le soutien inconditionnel de la spirituelle Lucinda Abernathy...

empty