Emile Richebourg

  • Le Fils

    Emile Richebourg

    « Un matin du mois d'août 1873, une voiture de place, qui venait de l'intérieur de Paris, s'arrêta à la porte de Vincennes, devant la grille de l'octroi. Deux hommes mirent pied à terre. L'un deux dit au cocher: - Nous avons quelqu'un à voir à Vincennes, vous allez nous attendre ici. Le cocher jeta un regard soupçonneux sur les deux individus et fit une grimace significative. » BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

  • Deux amis

    Emile Richebourg

    Ils se nommaient Etienne et Jacques.Ils étaient nés la même année, à Essex, petit village d'un de nos départements de l'Est.Jacques était le fils d'un riche fermier. Le père d'Etienne, un pauvre journalier, usait toute la force de ses bras, toute la sueur de son corps pour donner du pain à sa femme et à ses cinq enfants. Il est à remarquer que ce sont généralement les plus pauvres qui ont une plus nombreuse famille. En été, aux jours de la fenaison, Radoux, le père d Etienne, fauchait à lui seul la moitié des prairies du fermier Pérard.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Il avait au moins soixante-dix ans, le père Biscuit. D'ailleurs, personne n'aurait pu dire son âge exactement ; car, depuis vingt ou vingt-cinq ans, on le voyait toujours le même, sans une ride de plus, sans un cheveu de moins. Il était grand, et il se tenait en marchant, roide et droit comme un I. Il avait de longues jambes, sèches comme une Quenouille, mais capables de faire dix bonnes lieues sans crier merci ; ses bras, à l'avenant de ses jambes, se terminaient par des mains très larges qui n'avaient plus, sur les os et les nerfs, qu'une peau, froissée comme un vieux parchemin.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Vers l'an 1636, naquit à Florence, ville d'Italie, d'un pauvre meunier, un enfant dont l'existence devait appartenir au monde.Au moment de sa naissance, on vit le ciel s'entr'ouvrir et livrer passage à un génie porté par un beau nuage d'or. Il descendit rapidement vers la terre, plana un instant sur Florence, et s'abattit enfin dans la maison du meunier, près du berceau du nouveau-né.Sa figure était brillante de jeunesse et de beauté ; sa tête était entourée d'un nimbe, dont les rayons répandaient une vive lumière.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Un recueil de nouvelles qui puisent leur inspiration, comme le titre l'indique, dans les amours villageoises.

  • « Un jour du mois de mai de l'année 1872, le train 32 de la compagnie des chemins de fer de l'Est entrait en gare à Paris, arrivant directement de Nancy où ses wagons de toutes classes s'étaient remplis d'hommes, de femmes et d'enfants ; des émigrants d'Alsace et de Lorraine.Les pauvres gens abandonnaient le pays où ils sont nés, où reposent les cendres de leurs pères, où ils se sont mariés, où ils ont aimé, où, Français, on voulait du jour au lendemain les faire Allemands, Prussiens. » Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • BnF collection ebooks - "Plusieurs années déjà ont passé sur les évènements que nous allons raconter ; mais il en est de certains souvenirs comme de certaines affections, ils survivent à tout. Pour moi, le temps n'a rien changé, rien détruit, rien emporté ; je revis dans le passé avec les êtres chers que j'ai connus, aimés ; j'entends encore leurs voix : ils me parlent, je les écoute. Si des affections nouvelles ont pris dans mon coeur une large place, elles n'ont pu complètement en..."BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

  • Marangue est un petit village perdu au fond des Ardennes. Il compte à peine trois cents habitants. Il est bâti dans une position des plus pittoresques, à l'entrée d'une gorge profonde formée par l'écartement subit de deux montagnes. La gorge est si étroite, qu'il semble qu'elle est née d'une coupure qui s'est produite à la suite d'un bouleversement de la croûte terrestre.
    De quelque côté qu'on arrive au village de Marangue, il faut traverser des bois, des forêts sombres et franchir les crêtes et les escarpements des montagnes, qui l'entourent comme des murailles de forteresse.
    Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Coeurs de femmes

    Emile Richebourg

    Un jeudi, vers huit heures du soir, M. Prugnot, cure de Villebelle, était assis devant une fenêtre ouverte sur son jardin ; la brise caressait sa douce figure, jouait avec ses cheveux au reflet d'argent et rafraîchissait son front vénérable. La tête appuyée sur sa main, il réfléchissait ; le digne prêtre développait le texte d'un sermon qu'il devait faire à ses paroissiens le dimanche suivant, jour de l'Assomption. Malgré la gravité du sujet qui l'occupait, M.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • « Depuis que nous avons les chemins de fer qui nous transportent, comme au vol, de Paris dans les coins les plus reculés de la France, j'ignore s'il y a encore des pays inconnus où le pied du touriste ne s'est pas posé ; mais ce que je sais, c'est qu'il existe partout des paysages ravissants, que l'on admirera toujours, car la nature restera toujours belle. » BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

  • Extrait : "Plusieurs années déjà ont passé sur les évènements que nous allons raconter ; mais il en est de certains souvenirs comme de certaines affections, ils survivent à tout. Pour moi, le temps n'a rien changé, rien détruit, rien emporté ; je revis dans le passé avec les êtres chers que j'ai connus, aimés ; j'entends encore leurs voix : ils me parlent, je les écoute. Si des affections nouvelles ont pris dans mon coeur une large place, elles n'ont pu complètement en..."
    À PROPOS DES ÉDITIONS LIGARAN :
    Les éditions LIGARAN proposent des versions numériques de grands classiques de la littérature ainsi que des livres rares, dans les domaines suivants :
    o Fiction : roman, poésie, théâtre, jeunesse, policier, libertin.
    o Non fiction : histoire, essais, biographies, pratiques.

  • Le Fils

    ,

    • Ligaran
    • 12 Janvier 2016

    Extrait: "Un matin du mois d'août 1873, une voiture de place, qui venait de l'intérieur de Paris, s'arrêta à la porte de Vincennes, devant la grille de l'octroi. Deux hommes mirent pied à terre. L'un deux dit au cocher: - Nous avons quelqu'un à voir à Vincennes, vous allez nous attendre ici. Le cocher jeta un regard soupçonneux sur les deux individus et fit une grimace significative."
    À PROPOS DES ÉDITIONS LIGARAN :
    Les éditions LIGARAN proposent des versions numériques de grands classiques de la littérature ainsi que des livres rares, dans les domaines suivants :
    ? Fiction : roman, poésie, théâtre, jeunesse, policier, libertin.
    ? Non fiction : histoire, essais, biographies, pratiques.

  • Extrait : "Depuis que nous avons les chemins de fer qui nous transportent, comme au vol, de Paris dans les coins les plus reculés de la France, j'ignore s'il y a encore des pays inconnus où le pied du touriste ne s'est pas posé ; mais ce que je sais, c'est qu'il existe partout des paysages ravissants, que l'on admirera toujours, car la nature restera toujours belle."
    À PROPOS DES ÉDITIONS LIGARAN :
    Les éditions LIGARAN proposent des versions numériques de grands classiques de la littérature ainsi que des livres rares, dans les domaines suivants :
    ? Fiction : roman, poésie, théâtre, jeunesse, policier, libertin.
    ? Non fiction : histoire, essais, biographies, pratiques.

  • Ce coffret numérique contient Le Ventriloque de Xavier de Montépin, Le Fils d'Émile Richebourg et La Belle Limonadière de Paul Mahalin.

  • Ce coffret numérique contient L'Arme invisible de Paul Féval, La Voilette bleue de Fortuné du Boisgobey et L'Enfant du faubourg d'Émile Richebourg.

empty